Données personnelles : ca va ma puce ?

L’humain surveillé, pisté, crypté grâce à une micro-puce ? La puce sous cutanée n’est plus un objet de sciences fictions.  

Bienvenue en 2019 : payez, passez les accès sécurisés, imprimez, badgez, prenez le train à l’aide de votre main. 

puce électronique sous la peau
Puces électronique sous cutanées

Les Suédois sont les plus courageux

Cette technologie avancée a déjà séduit de nombreux employés en Suède. Ils sont aujourd’hui 3500 à avoir franchi le cap. « J’ai suivi le mouvement. C’était cool d’essayer quelque chose de nouveau » sur ces paroles rassurantes, Ulrika Cesling se confie sur l’utilisation de son implant.

Elle a décidé d’insérer sa carte de visite, ses clefs, ses billets de train, son porte monnaie entre son index et son pouce. Plutôt pratique en terme de rangement. Cette puce est fonctionnelle grâce à  la technologie NFC (Near Field Communication). C’est un système d’émission d’onde radio, ces émissions sont perçues par un récepteur. Votre main fonctionne ainsi de la même manière que votre paiement sans contact. Une fois équipé il ne vous reste plus qu’à agiter votre main devant un lecteur.

Bien que cela soit pratique, rapide et sans douleur, la puce a donné naissance au terme « biohacking » . En d’autres termes, notre métabolisme peut-il faire les frais de modifications ? Le transhumanisme est-il à l’aube de 2019 ? L’homme est peut-être à deux doigts, l’index et le pouce, de repousser ses limites humaines.  Et qu’en est-il de la surveillance est-elle a associé à cet implant ? Nos données personnelles sont-elles menacées ? Notre vie privée est elle vulnérabilisée ? Beaucoup de réponses sont à apporter afin de convaincre la majorité des citoyens à se faire pucer. 

La puce c’est pas automatique 

Outre ce scénario futuriste, un constat objectif oblige de mettre en avant les avancées médicales. En effet la puce électronique permet également d’assurer un suivi médical plus poussé et régulier. Un essai clinique a été réalisé pour mesurer la fiabilité du processus. Une puce contenant un traitement pour l’ostéoporose est implantée dans le corps.

Celle-ci délivre ensuite la dose du traitement pré-réglée à intervalles réguliers. La délivrance du traitement se fait par le biais d’une commande à distance. Les avantages sont bien réels : Suppressions de la douleur liée aux injections répétées, diffusion dans le sang rapide, pas d’oubli de la prise du médicament… L’étude réalisée sur 7 femmes différentes se montre concluante.

Les doses ont été délivrées en temps et en heure, les quantités étaient exactes. Le traitement à l’aide de cette puce est bénéfique et encourageant. Etant donnés les résultats, ce système fait l’objet de réflexions plus poussées. Pourquoi ne pas étendre cette fonctionnalité sur des traitements plus conséquents ? Le cancer peut-il faire l’objet d’une prochaine étude clinique ? La puce est peut-être l’une des avancées médicales qui révolutionnera le plus profondémment notre quotidien. 

Danser pucé, c’est danser mieux ?

Des utilisitations bien plus insousiantes sont à l’ordre du jour. Un  vrai fêtard  se doit-il de faire la queue tous les samedis soir pour rentrer en discothèque ? Non. La solution ? Se faire pucer bien-sûr. L’experience a été menée à Barcelone. Le Baja Beach Club a départagé ses clients VIP de ses clients lambdas. En effet avec une petite puce les privilégiés n’ont plus besoin de passer par l’étape fil d’attente…

Une fois à l’intérieur plus rien ne les distingue des autres clients, cela en vaut-il le coup ? Et bien oui, l’avantage puce ne s’arrête pas là. Des entrées gratuites, leur carte de fidélité implantée, les pucés revendiquent la praticité de leur implant. Leurs inquétiudes, elles, sont bien minimes. Sur les paroles de Raquel fraichement implantée : «Mes parents étaient contre, mais peu m’importe. J’aime ce qui est nouveau. Avant, j’avais un piercing à la langue et aux lèvres, puis je m’en suis lassée…», nous pouvons constater que l’heure n’est pas à la préoccupation… 


Licences : CC BY ND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *