Just buzz it

 Mais le buzz c’est quoi ? C’est une rumeur ou un support de communication crée à propos de quelqu’un ou d’un événement afin d’en faire parler au maximum pour lui faire de la publicité. Aujourd’hui, les buzz naissent souvent sur les réseaux sociaux, grâce à des photos, des vidéos, des publicités originales. Les marques obtiennent plus d’engagement, d’interactions et donc accroissent leur visibilité.
On peut clairement dire que les années 2018 et 2019 ont fait preuve d’originalité dans ce domaine puisque quelques buzz sont sortis du lot. 

Un oeuf qui dure

 Et oui, le 4 janvier 2019, un nouveau compte @world_record_egg, dont l’identité n’est toujours pas dévoilée, a posté la photo d’un oeuf sur un fond blanc, dans le but de faire en sorte qu’elle devienne la plus “likée” du réseau social. Des personnes influentes ont été « taguer » pour attirer l’attention. Et bingo, le dimanche 13 janvier, une simple photo d’oeuf postée sur le réseau social Instagram a tout fait basculer et obtient plus de 24 millions de j’aimes. Cette photo vole la vedette à Kylie Jenner, qui détenait le record avec seulement 19 millions de j’aimes. Ce buzz a tellement fonctionné que la plupart des marques s’en sont inspirées pour créer des publications sur leurs propres réseaux comme le Slip français, Ikea ou encore Mcdo.

1600 euros pour un sac Ikea

Beaucoup d’enseignes s’inspirent de l’actualité pour créer du contenu pour leurs réseaux sociaux, car les internautes sont  très adeptes de ce genre de posts. La palme d’or revient au géant du meuble, Ikea. En effet, la marque a remarqué une forte ressemblance entre le nouveau sac de la marque de luxe Balenciaga à 1695 euros et leur cabas « Frakta » en plastique à 80 centimes. L’enseigne de meubles en kit s’en est amusée sur leurs réseaux sociaux en créant un visuel comparatif entre les deux sacs. Ce qui a beaucoup amusé les internautes qui ont joué le jeu en se prenant en photo avec le sac Ikea et à la poster sur leurs propres réseaux. Ce buzz a généré beaucoup d’engagement pour le géant du meuble.

Visuel de la campagne de communication d’Ikea

Avez-vous vu l’homme nu ?

Malheureusement, tous les buzz ne sont pas forcément bien vus par les internautes, certains sont dit « bad buzz » quand il y a une mauvaise réception du message de la part du consommateur. Dans ce cas là, il est important pour les entreprises victimes d’un « bad buzz »  d’être très réactives en répondant rapidement à celui-ci. Elles doivent l’exploiter plutôt d’une manière humoristique pour se racheter une image auprès des consommateurs. Certaines marques s’excuse si le message n’a pas été compris correctement.

Par exemple, la Redoute a malencontreusement publié une photo pour promouvoir des vêtements d’enfant avec comme arrière-plan un invité de taille : un homme nu. Avant même qu’ils puissent supprimer la photo, celle-ci avait fait polémique sur le réseaux social Twitter. Pour contrer ce bad buzz, la Redoute s’est excusée d’avoir heurté la sensibilité de certaines personnes et qu’il allait renforcer leur processus de validation des photos.
De plus, la marque rebondit grâce à une vidéo avec Anne-Véronique Baylac, directrice du e-commerce et développement de La Redoute, qui lance un « Cluedo » dans le but de proposer aux internautes de trouver d’autres erreurs sur leur site internet. Les internautes ont la possibilité de gagner 200€ pour s’habiller de la tête aux pieds. Stratégie plutôt osée mais qui a permi à l’enseigne d’atténuer le bad buzz.  

Visuel de la photo bad buzz
Vidéo d’Anne-Véronique Baylac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *